Assurance

Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir avant de signer

Votre banquier vous demande-t-il de signer une assurance emprunteur pour garantir un prêt immobilier ? Il s’agit ici d’une démarche très fréquente. Si vous ne savez pas encore ce qu’est l’assurance emprunteur, dans ce cas, nous allons vous apporter tous les détails à ce sujet.

Rôle de l’assurance emprunteur

Lorsqu’on fait une demande de prêt immobilier auprès d’une banque, celle-ci demande souvent de signer un contrat d’assurance emprunteur auprès de leur compagnie d’assurance. Mais à quoi sert l’assurance de prêt immobilier au juste ?

A voir aussi : Pourquoi souscrire à une assurance hospitalisation  ?

La plupart du temps, le remboursement d’un emprunt s’étale sur plusieurs mois, voire sur plusieurs années. Au cours de cette période, de nombreux aléas peuvent survenir. Certains d’entre eux peuvent mettre l’emprunteur dans une situation où il ne pourra plus continuer le remboursement. C’est le cas du décès, de la perte d’autonomie définitive, de l’invalidité irréversible partielle ou totale. C’est aussi le cas de la perte d’emploi.

Si un emprunteur fait face à l’une de ces situations et qu’il a signé une assurance emprunteur, alors le remboursement de l’emprunt sera pris en charge par la compagnie d’assurance.

A lire aussi : Comment bien déclarer sa surface habitation à son assurance ?

Vérifiez et renseignez-vous sur les contenus de l’assurance

L’objectif de l’assurance emprunteur est donc de garantir que le remboursement de l’emprunt continue même si l’assuré ne peut plus le réaliser lui-même. Il faut tout de même savoir que le contenu d’une assurance emprunteur peut varier d’une compagnie à une autre. La différence peut concerner les garanties prévues. Elle peut concerner le niveau de couverture. La disparité peut aussi se situer au niveau des cas d’exclusions, du délai de carence ou encore au niveau des primes d’assurance. Il est alors conseillé de lire attentivement le contrat avant de signer. Cela vous permettra de trouver le contrat d’assurance qui vous conviendra le mieux.

Il faut noter que grâce à la loi Lagarde de 2010 et à la loi Lemoine de 2022, il vous est possible de signer une assurance emprunteur dans la compagnie de votre choix. C’est le principe de délégation d’assurance. Vous pourrez aussi résilier le contrat en cours, à tout moment, et le remplacer. C’est le droit de substitution d’assurance.

Tenez compte du principe d’équivalence de garantie

Depuis la loi Lagarde de 2010 et la loi Lemoine de 2022, le consommateur a donc acquis une certaine liberté en matière de contrat d’assurance. Mais il y a tout de même une limite à cette liberté. Il s’agit ici du principe d’équivalence de garantie.

Certes, vous pouvez refuser de signer le contrat d’assurance emprunteur proposé par la compagnie d’assurance de votre banque. Mais pour pouvoir signer une assurance emprunteur auprès d’une compagnie tierce, il faut que les garanties soient au moins équivalentes à celles proposées par la banque.

Cela en va de même pour la résiliation du contrat d’assurance. Vous pouvez changer à tout moment d’assurance emprunteur. Mais pour cela, vous devez aussi respecter le principe d’équivalence.

Négociez avant de signer

Une compagnie d’assurance personnalise un contrat d’assurance en fonction du profil de son client. Vous pouvez aussi négocier avec la compagnie d’assurance afin d’obtenir le contrat d’assurance qui vous convient le mieux. Vous pouvez, par exemple, renégocier les garanties en ne gardant que les plus importantes et les plus pertinentes. Vous pouvez aussi négocier les délais de carence et de franchise. Un délai de franchise plus long peut vous faire profiter de primes d’assurance moins élevées.