Bourse

Comment faire du Scalping ?

Le Scalping est une technique populaire de trading à court terme très appréciée, mais aussi très redoutée par les traders. C’est une stratégie de trading simple et accessible, qui exige une prise de position de courte durée. Découvrez dans cet article, les différents points à prendre en compte pour faire du scalping.

Le choix d’un broker scalping

Pour faire du scalping, il est capital de choisir un courtier ou broker fiable, qui est régulé AMF ou FCA. Il sera le médiateur entre les marchés financiers et vous. C’est grâce à lui que vous pourrez trader. De manière générale, votre broker scalping doit avant tout assurer la sécurité de vos fonds auprès d’une banque sécurisé et fiable, puis exécuter rapidement les ordres. Il doit non seulement vous présenter une plateforme de pointe, mais aussi accepter des commissions transparentes et des spreads compétitifs.

A lire en complément : Comment commencer le trading en ligne : les étapes à suivre

En plus, votre broker doit vous fournir une formation gratuite au scalping. Il est encore mieux d’opter pour un courtier qui offre des réductions aux traders expérimentés. Par jour, on compte au moins 10 trades pour les débutants, et parfois plus de 250 trades pour les traders hyperactifs et plus expérimentés.

Ouverture et vérification de compte

Pour l’ouverture du compte, il faut se connecter sur le site et remplir un formulaire d’inscription qui comprend :

A lire en complément : Comment choisir le courtier en bourse qui vous convient

  • le nom et le prénom,
  • la date de naissance,
  • les coordonnées générales,
  • l’adresse mail,
  • le mot de passe.

Remplissez alors tous les champs, puis cliquez sur « Inscrivez-vous ». Vérifiez votre boite mail une fois la demande d’inscription envoyée. Avant de pouvoir utiliser le compte créé, il faut le confirmer en envoyant une pièce d’identité valide et une attestation de résidence. Cette étape obligatoire de vérification prend 24 heures, après quoi vous pourrez débuter vos opérations en toute quiétude.

Dépôt de fond et placement des ordres

À présent, le compte est créé, mais vous allez devoir faire un dépôt d’argent pour réaliser de véritables opérations. Avec l’aide du broker, vous pourrez choisir le montant et le régler via l’un des moyens de paiements disponibles. En effet, le dépôt minimum est de 10 $, mais c’est un montant insuffisant pour trader.

Il est alors conseillé de placer au moins 100 $ dans le compte pour débuter. Une fois l’argent investi, vous êtes prêt pour faire du scalping. Vous n’aurez qu’à rechercher les produits financiers disponibles, puis vous lancer dans un ordre d’achat.

Se former au scalping

Pour réussir le scalping, il faut obligatoirement suivre une formation. C’est une étape à ne pas négliger. La première option qui s’offre à vous est de profiter du compte en ligne de votre courtier, pour vous exercer et apprendre à trader. Aussi, il existe plusieurs autres façons pour se faire former, en théorie comme en pratique, au trading et au scalping.

Comment choisir une plateforme de trading en ligne pour faire du scalping ?

La première chose à prendre en compte lors du choix d’une plateforme de trading en ligne pour le scalping est la vitesse à laquelle les ordres sont exécutés. Cela est particulièrement important lorsque vous traitez de gros volumes et des mouvements rapides du marché. La plateforme idéale offrira de faibles taux de latence afin que les ordres puissent être exécutés presque instantanément. Elle doit également offrir un accès à des informations sur le marché en temps réel et à des outils d’analyse afin de prendre rapidement des décisions éclairées. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur flowbank.com.

Un autre facteur important est la liquidité. La liquidité désigne la facilité avec laquelle un actif peut être acheté ou vendu sans que son prix en soit affecté de manière significative. Une bonne plateforme doit disposer de bassins de liquidité profonds, de sorte qu’il y ait toujours suffisamment d’acheteurs ou de vendeurs disponibles pour une transaction donnée, indépendamment de sa taille ou de son volume. En outre, elle doit offrir des écarts serrés entre les prix d’achat et de vente afin que les traders obtiennent le meilleur taux d’exécution possible pour leurs ordres. 

Enfin, vous devez vous assurer que votre plateforme donne accès à un large éventail de marchés dans différentes classes d’actifs. Il peut s’agir de matières premières (telles que l’or, l’argent et le pétrole), de paires de devises, d’indices et d’actions individuelles du monde entier. L’accès à ces marchés vous offre davantage d’options lors de la recherche de transactions potentielles, tout en assurant une plus grande diversification de votre portefeuille. 

Quand vous choisissez une plateforme de trading en ligne pour le scalping, il est important de prendre en compte tous ces facteurs avant de prendre une décision finale. La bonne combinaison de fonctionnalités peut vous aider à maximiser les profits tout en minimisant les risques sur le long terme. Cependant, cela dépendra de vos besoins et préférences individuels ainsi que de votre stratégie de trading globale.

Les stratégies de scalping les plus efficaces

Maintenant que nous avons vu les éléments clés pour choisir une plateforme de trading en ligne, il faut cependant garder à l’esprit que ces événements peuvent entraîner des fluctuations importantes dans les prix, ce qui rend cette approche plus risquée si elle n’est pas correctement gérée.

Le scalping algorithmique est une stratégie qui repose sur l’utilisation de programmes informatiques pour effectuer des transactions à haute fréquence. Cette méthode nécessite des connaissances en programmation et un accès direct aux marchés grâce à une plateforme spécialisée.

Toutes ces stratégies ont montré leur efficacité en matière de scalping, mais chaque trader devra choisir celle qui convient le mieux à son style personnel et à son niveau d’expérience. Gardez aussi à l’esprit que la pratique régulière est essentielle pour améliorer vos compétences et perfectionner votre technique sur le long terme.

Les erreurs à éviter lorsqu’on pratique le scalping

Bien que le scalping soit une technique très répandue sur les marchés financiers, elle est aussi soumise à de nombreuses erreurs courantes. Voici quelques-unes des erreurs courantes à éviter pour réussir en tant que scalper :

• L’excès de confiance, qui peut rapidement mener à la prise de risques inconsidérés et perturber votre stratégie globale.
• Les émotions négatives telles que l’anxiété ou la peur peuvent vous amener à prendre des décisions impulsives qui vont contre votre plan initial.
• L’absence d’une stratégie clairement définie. En tant que scalper, vous devez faire preuve de discipline dans la mise en œuvre de votre stratégie, utiliser les outils adéquats pour surveiller les tendances du marché, et éviter les mauvaises habitudes comme le trading pendant les heures creuses lorsque le marché est moins actif.

Pour minimiser ces risques et maximiser vos chances de succès avec cette méthode exigeante mais lucrative, assurez-vous toujours d’avoir une approche professionnelle basée sur la recherche approfondie et l’utilisation adéquate des indicateurs techniques disponibles. Avec du temps et beaucoup de pratique régulière, tout trader sérieux devrait être capable de maîtriser cet art complexe qu’est le scalping.