Assurance

Comparaison des assurances habitation sans franchise

Les assurances habitations existent sous deux principales formes. Il s’agit des assurances habitation avec franchise et celles sans franchise. Vous avez dernièrement entendu parler des assurances habitation sans franchise mais vous n’en savez pas grand-chose. Du coup, vous vous posez plusieurs questions. Qu’est-ce qu’une assurance habitation sans franchise ? Quelles sont les meilleures assurances habitation sans franchise ? Nous tentons de répondre à ces différentes questions dans le présent article. Lisez pour en savoir d’avantage.

Une assurance habitation sans franchise : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une sorte d’assurance qui donne la possibilité au souscripteur de bénéficier d’une indemnisation sans aucun reste à charge. C’est donc un contrat qui permet à votre assureur ou à votre compagnie d’assurance de prendre en charge de façon totale votre sinistre. Qu’il s’agisse donc d’un incendie, d’un vol ou d’une inondation survenus chez vous, il vous suffira juste de le signaler votre assureur. Ce dernier vous indemnisera totalement de telle manière que vous n’aurez rien à payer pour faire les réparations.

A voir aussi : Résilier son assurance Crédit Agricole : voici comment faire

Cette mesure concerne donc l’expertise, la main-d’œuvre et les différents travaux de réparation à effectuer. En revanche, il existe des garanties ou certains cas ou la franchise est de facto imposée par la loi. Il s’agit notamment des cas de catastrophes naturelles.

Quels sont les différents types de franchise assurance habitation ?

On désigne par franchise assurance habitation, la somme que l’assuré est susceptible de prendre en charge lorsqu’intervient un sinistre qui n’est pas pris en compte par l’assurance. Dans ce dernier cas, l’assuré ne bénéficie pas en réalité d’un remboursement total mais partiel. En fonction contrat d’assurance habitation, il est possible que la franchise se présente sous deux formes. Elle peut se présenter sous la forme d’un prix fixe ou sous celle d’un pourcentage des différents frais de remboursement. Par ailleurs, nous distinguons plusieurs types de franchises assurance habitation. Chaque type de franchise fonctionne suivant des modalités bien précises.

A voir aussi : Comment résilier votre mutuelle avant la date anniversaire ?

La franchise absolue

C’est bien la franchise qui permet à l’assuré de bénéficier d’une prise en charge totale du sinistre. En effet, peu importe le montant à prendre en compte, en votre qualité d’assuré, vous bénéficiez d’une couverture intégrale de la somme. Il faut noter qu’il vous sera, dans un premier temps, soustrait la franchise. Cela suppose que si votre franchise est fixée à environs 100 euros et que la somme totale à prendre en compte est de 300 euros, l’assureur va soustraire la franchise et vous verser la totalité des 200 euros. Si la franchise est supérieure à la totalité des fonds, vous ne serez pas indemnisés.

La franchise relative

Avec cette option de franchise, l’assuré est remboursé au cas où le solde relatif à la prise en charge est supérieur à celui qui est prévu pour la franchise. Autrement dit, il y a indemnisation seulement lorsque le montant du sinistre ou de l’accident est supérieur à celui de la franchise. Cela suppose donc que si la franchise est de 100 euros, le montant réservé à l’accident n’est pas susceptible d’être en dessous de 100 euros.

La franchise légale

On parle de franchise légale lorsque les frais de remboursement que doit récupérer l’assuré est fixe peu importe à combien se chiffre le sinistre. C’est le type de franchise souvent recommandé en cas de sinistres graves tel que les séismes, les tsunamis, etc.  Ici, il existe plusieurs planchés pour les franchises. Ainsi, distingue une franchise légale estimée à 1500 euros pour des événements en rapport avec la réhydratation du sol. On distingue aussi une autre franchise de 380 euros pour tous les autres types de sinistres notamment naturels.

Autres types de franchise

On distingue également la franchise fixe et celle proportionnelle. Dans le premier cas, il s’agit d’un type de franchise dont la somme fixée se fait de façon indépendante de celle en rapport avec le  sinistre. Cette dernière n’influence en aucun cas la franchise qui reste fixe et statique. Par contre, en qui concerne le second cas, la franchise est fixée en fonction du montant alloué au sinistre.