Actu

Comprendre ce qu’est le salaire brut, salaire net, rémunération, emploi et salaire

Si vous vous demandez pourquoi le salaire brut exposé sur un contrat de travail d’un salarié ne correspond pas à la somme versée sur son compte bancaire par rapport au travail dû ? La réponse, c’est qu’il y a différents prélèvements qui ont été réalisés afin d’y arriver au salaire net. Cela peut s’agir des cotisations sociales, des impôts sur vos revenus. Le statut du collaborateur joue un grand rôle dans le pourcentage des prélèvements. Comprendre ce qu’est le salaire brut, salaire net, rémunération, emploi et salaire, c’est tout de suite ! 

Salaire brut focus sur sa définition

Le salaire brut est la rémunération due à un salarié en compensation au travail réalisé dans l’entreprise. Le montant du salaire brut n’a subi aucun prélèvement et doit être supérieur au SMIC. C’est-à-dire, que le salaire brut n’a été soustrait d’aucune forme d’impôts, de cotisation ou contribution sociale. Ainsi, le montant du salaire brut est affiché dans le contrat de travail de l’employé et il comprend, le salaire de base, les avantages en nature, les primes, les gratifications, la majoration des heures supplémentaire. Si vous souhaitez calculer rapidement votre net, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne qui est disponible à tous.   

A lire aussi : Choisir le meilleur terminal de paiement : options et avantages

Définition de salaire net 

Le salaire net est le salaire mensuel qu’un salarié perçoit en compensation pour son travail dans l’entreprise (hors prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu). Le montant mentionné dans le salaire net est le résultat d’un calcul auquel on a soustrait le salaire brut divers prélèvements sociaux et fiscaux. Ainsi, pour y arriver à votre salaire net, votre salaire brut doit être déduit des cotisations et des contributions salariales comme l’assurance vieillesse, retraite complémentaire, CSG, CRDS. Il y a également la valeur des avantages en nature ainsi que l’impôt sur le revenu. Pourtant, dans un bulletin de salaire ou sur une fiche de paie, il y a diverses formes de net à payer, à n’en citer :   

  • Le salaire net à payer avant impôt sur le revenu ;
  • Le net fiscal ou net imposable ;
  • Le salaire net à payer ;
  • Le montant net social.

Le taux prélevé se diffère en fonction du statut des collaborateurs. Le taux des impôts d’un cadre est ainsi différent d’un simple employé. De plus, la mise en vigueur du prélèvement à la source le 1ᵉʳ janvier 2019, chaque bulletin de paie comporte désormais : le net à payer avant impôt sur le revenu, avant soustraction de l’impôt réquisitionné à la source ou retenue à la source. Il y a aussi le net à payer en euros perçu, après prélèvement à la source, effectuée par l’employeur pour le compte de l’État français.   

Lire également : Préparation financière de la retraite : Conseils essentiels pour une transition en douceur

Particularité entre le salaire brut et le salaire net

Le salaire brut est en principe la somme prévue dans le contrat de travail signé par l’employeur et le salarié durant l’entretien qui doit être supérieur au SMIC. Le salaire net est, en effet, le montant réel versé dans votre compte bancaire. Ainsi, pour faire la différence, un salaire brut est une somme d’argent (en euros) qui n’a subi aucun prélèvement. Le salaire net est la somme qui vous serez versée déduite des cotisations et des contributions salariales. 

Le salaire brut et le salaire net pour le statut d’un cadre

Pour un cadre et un employé non cadre qui perçoivent des salaires bruts comparables, ont également un salaire net légèrement inégal. En effet, le salaire du non cadre est un peu plus supérieur. Les raisons ? Le taux de charges sociales des cadres est considérablement élevé. Les charges sociales des salariés cadres sont d’environ 25% du salaire brut, alors que pour les non cadres, leurs charges sociales ont un taux de 22%. Il faut noter que les cadres doivent verser obligatoirement une prévoyance avec un taux de 1,5% sur la tranche du salaire sans oublier les cotisations à l’APEC. 

Calcul de la différence entre salaire brut et net 

Le salaire brut qui s’affiche sur le contrat de travail du salarié ne correspond pas à la somme versée dans votre compte bancaire. Pour comprendre le fonctionnement, voici le calcul pour convertir un salaire brut en salaire net. Pour ce faire, il suffit de déduire 23% du montant de votre salaire brut. Si vous êtes employé de fonction publique, il faut le déduire de 15% de votre salaire brut. Un exemple : 2500 euros de salaire brut, le salaire est ainsi : 2500 euros -(1700 euros x 23)/100 = 1975 euros. Faites le même calcul pour le salaire net d’un employé de fonction publique, mais 15% au lieu de 23%.