Finance

Comment financer un projet innovant ?

La recherche de fonds pour financer son projet n’est pas souvent aisée. La concurrence est assez rude et vous devez faire preuve d’innovation dans le vôtre. Dans la suite, il s’agira maintenant de savoir comment s’y prendre pour avoir le financement.

Commencez par établir un dossier de demande pour obtenir des subventions

Vous l’avez également entendu. Qui a l’information et il faut préciser la bonne, possède le pouvoir. Vous n’êtes peut-être pas informé, mais il existe divers mécanismes de financements de start up innovants.

A lire également : Fiscalité successorale : calcul des droits de succession immobiliers en France

Et pour ces différents mécanismes d’aides, la règle est la même. Vous devez établir votre dossier de demande. Afin de vous faciliter la tâche, il est souvent conseillé de se faire accompagner par des experts des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) pour formaliser les démarches.

Pour faire plus claire au sujet des mécanismes de financement, il est question des suivants :

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un courtier immobilier ?

  • accompagnement à la demande du Crédit impôt recherche ;
  • les dispositifs INNON’up de la région Île-de-France ;
  • les principaux financements européens (COSME pour l’innovation, Innovfin…) ;
  • les bourses Bpifrance ;
  • les aides fiscales pour l’innovation.

Vous devez sortir de votre zone de confort et aller chercher le financement. Il ne viendra pas à vous. Saisissez l’opportunité !

Optez pour un prêt bancaire pour obtenir le financement

Pour trouver une aide financière, il est capital de rappeler un b.a.-ba à tous les promoteurs déjà en exercice et aux porteurs de projets innovants. La règle est simple : une coordination dans les différentes idées.

Ainsi, pour un projet bien ficelé avec les plans business et objectifs clairs, il est possible de trouver le financement. Pourquoi ne pas vous rendre auprès d’une institution bancaire pour obtenir l’aide que vous avez toujours espérée ?

Dans ce cadre, vous devez être en mesure de convaincre la banque auprès de laquelle vous envisagez de contracter le prêt : plans et objectifs clairs. Un contrat de remboursement sera fixé et des conditions seront requises pour vous octroyer le prêt.

À cet effet, la banque publique d’investissement est l’administrateur principal en ce qui concerne le financement des projets innovants, surtout dans la catégorie des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Une autre alternative : les établissements de crédit.

Dans l’obtention d’un emprunt pour financer un projet innovant, les établissements de crédit se prêtent eux aussi bien au jeu. À ce niveau également, il faut formaliser le dossier. Rendez-vous dans les établissements pour plus d’informations.

Pour finir, vous pouvez décider de procéder à un financement sur fonds propres. Cela est préférable que de rembourser des dettes avec des taux d’intérêt assez élevés.

Vous voilà à présent informer sur les possibilités que vous avez quant à l’obtention d’un financement pour votre projet innovant. S’il l’est vraiment, les institutions volontaires ne ménageront aucun effort pour vous donner la main d’association.

Recherchez des investisseurs privés pour financer votre projet innovant

Si vous ne souhaitez pas contracter de dettes, l’investissement par des tiers est une option adéquate à votre situation. Effectivement, la recherche d’investisseurs peut être une alternative intéressante pour les projets innovants en phase de démarrage. Elle consiste en un partenariat dans lequel l’entreprise s’engage à reverser une partie de ses bénéfices aux investisseurs.

Il existe plusieurs types d’investissements privés qui peuvent soutenir financièrement votre projet innovant :

• Les business angels : ce sont des personnes physiques qui ont acquis leur fortune grâce à leur entreprise ou suite à un héritage. Ils apportent du capital et mettent aussi leur expérience au service du porteur de projet.

• Les fonds d’amorçage : ces fonds sont gérés par des professionnels et ont pour objectif principal le financement des start-ups en phase précoce. Leur mission est donc d’aider les jeunes pousses à décoller.

• Les sociétés de capital-risque : elles accompagnent les entreprises lorsqu’il s’agit d’un important développement ou encore lorsque l’on veut se diversifier rapidement.

Pour séduire ces différents types d’investisseurs, il faut présenter votre projet sous toutes ses facettes (analyse concurrentielle, projections financières…). Il faudra aussi savoir mettre en avant vos compétences entrepreneuriales ainsi que celles de votre équipe.

Il faut garder en tête que cet investissement demande souvent une perte significative dans la part du contrôle sur son entreprise.

Explorez les possibilités de financement participatif en ligne

Le financement participatif, aussi appelé crowdfunding, est une méthode qui permet à des particuliers ou à des entreprises de lever des fonds auprès d’un grand nombre de personnes via internet.

Cette option peut être très intéressante pour les projets innovants car elle permet non seulement de collecter des fonds mais aussi d’évaluer la réceptivité du public vis-à-vis du projet. Cela peut donc avoir un impact positif sur l’image et la notoriété de l’entreprise.

Il existe plusieurs types de financements participatifs :
• Le don : il s’agit ici d’un soutien financier sans contrepartie. Les contributeurs donnent généralement une petite somme pour aider le porteur de projet qui remercie alors ses donateurs par différents moyens (remerciement personnalisé, publication dans les médias sociaux…).
• La prévente : cette méthode consiste à proposer aux contributeurs un produit ou un service en échange d’une contribution financière. Cette technique est souvent utilisée dans le secteur artistique (livres, films…) ou encore dans celui des nouvelles technologies (smartphones…).
• L’investissement en capital : cette technique impose à la start-up d’émettre des actions ou parts sociales au profit des investisseurs. Ce type d’investissement a comme avantage principal que les investisseurs deviennent actionnaires directs de l’entreprise et peuvent ainsi profiter pleinement du développement futur.

Pour réussir son financement participatif, il faut avant tout faire connaître sa campagne de levée de fonds auprès du public. Pour cela, les réseaux sociaux sont souvent utilisés pour toucher un maximum de personnes. Pensez à bien proposer des contreparties attractives et en adéquation avec le niveau de participation financière demandé.

Il faudra aussi penser à bien prévoir l’ensemble des coûts liés au financement participatif car certains sites peuvent prendre une commission sur les dons/financements réalisés.