Bourse

Gérer un portefeuille d’actions : voici le principe

Une bonne gestion joue un rôle majeur pour la rentabilité d’un portefeuille. Ainsi vous êtes censé maîtriser le principe de cette gestion pour sortir gagnant avec vos divers investissements. C’est pour cela que nous avons décidé de vous aider en  apportant à votre connaissance tout ce qu’il vous faut à cet effet. Ci-dessous vous trouverez tous nos conseils de façon détaillée.

La gestion d’un portefeuille d’actions

Un portefeuille classique a la capacité de comporter assez de catégories d’actifs, rien que des actions et des produits de taux. La gestion des actifs consiste à faire la sélection des titres en se basant sur leur potentiel. Son évaluation se fait en prenant appui sur les prévisions macroéconomiques, les performances sectorielles, ainsi que le potentiel des titres. La gestion d’un portefeuille se fait en fonction de la marge de risque acceptée par l’investisseur.

A lire également : Achat de devises : est-ce intéressant ?

Nous distinguons deux types de gestion active qui sont entre autres : gestion top down et l’approche Bottom up.

La gestion top down consiste à partir des différentes prévisions économiques de l’ensemble des secteurs puis atterrir sur les secteurs ayant plus de potentiel haussier. L’investisseur se base sur les statistiques pour choisir les titres ayant un fort rendement.

A découvrir également : Comment faire du Scalping ?

L’approche Bottom up est différente de la gestion top down. Celle-ci se concentre uniquement sur les qualités des sociétés. Elle ne considère pas trop les analyses macroéconomiques. Elle se base sur l’analyse graphique pour identifier les pépites boursières sous-estimées  du marché boursier.

Les types de gestion de portefeuille

En ce qui concerne les types de gestion de portefeuille, nous en avons deux : la gestion collective et la gestion individuelle.

La gestion collective : Dans le cas où un potentiel investisseur n’a ni les connaissances requises ni le temps nécessaire afin de gérer lui-même son portefeuille, il peut faire recours à une société de gestion. Cette dernière a pour mission de fructifier le capital investi. Ceci se fait conformément au profil prédéfini par le Document d’Informations Clé Pour  l’Investisseur (DICI). Le DICI se charge de donner les performances passées de chaque OPCVM, sa carte d’identité et sa stratégie d’investissement.

La gestion individuelle : le propriétaire du portefeuille prend ses positions (achats et ventes) à travers un compte-titres ou bien un PEA. Il peut toutefois faire appel à un expert s’il le désire. Celui-ci, par ses compétences pourra l’aider à être rentable sur chacun de ses investissements.

En somme, la gestion d’un portefeuille n’est pas chose facile mais vous pouvez bien y réussir en appliquant les notions que nous avons développées.