Banque

Chèque de banque : comment garantir la transaction ?

Le chèque de banque constitue depuis longtemps un moyen de paiement sûr. Cependant, depuis quelques années, les comptes sans provision ou les faux chèques deviennent de plus en plus courants. Alors, il est nécessaire de garantir cette transaction. Voici comment y arriver.

Demandez le visa

Pour garantir un chèque de banque, vous pouvez exiger un visa. L’établissement financier appose cette simple mention datée et signée sur le document. L’objectif est de prouver que le compte de son client est effectivement approvisionné.

A lire également : Quelle banque derrière FLOA Bank ?

Néanmoins, le visa ne vous assure pas que l’argent sera toujours disponible dans le portefeuille. En effet, certains fraudeurs déposent dans leur compte une somme supérieure au montant qui vous est adressé. Ensuite, ils procèdent au retrait quelques heures après.

Dans ces conditions, l’idéal est de vous rendre à la banque le même jour pour encaisser votre argent.

A découvrir également : Quelle banque pour un regroupement de crédit ?

La certification du chèque

La certification du chèque est aussi un moyen de garantir le mode paiement. Elle s’identifie par un marquage indélébile apposé sur le sésame. Elle fournit les informations suivantes :

  • la date ;
  • le montant ;
  • la désignation de la banque.

Ces informations confirment en effet la présence de la provision le jour de la validation du chèque. L’avantage de cette garantie est le fait que l’établissement financier procède au blocage de la provision pendant huit jours. Cela vous donne le temps d’aller encaisser votre argent sans surprise désagréable. Lorsque vous ne le faites pas dans les délais, la banque restitue automatiquement le montant.

Par ailleurs, la certification vous accorde une sorte de privilège sur la provision. En effet, il peut arriver qu’un chèque soit émis avant le vôtre. Cela peut créer des conflits à la banque qui pourrait vous empêcher d’entrer en possession de votre argent. Cependant, lorsque vous présentez votre chèque certifié, vous avez le droit de retirer sans difficulté ce qui vous revient.

L’aval

Vous pouvez garantir un chèque en exigeant un aval. Ce dernier est, selon le code monétaire et financier L131-28 à L131-30, un cautionnement solidaire. Les bénéficiaires en réclament rarement, mais il est d’une grande importance.

Cette assurance peut être fournie par un tiers (sauf le tiré) soit par un signataire du chèque. Celui-ci s’engage à confirmer que le compte est effectivement approvisionné. Il endosse la responsabilité en cas de fraude. Néanmoins, vous devez vérifier si le témoin est une personne fiable ou un fonctionnaire de la banque concernés.

En résumé, il existe plusieurs moyens pour garantir un chèque. Vous pouvez exiger un visa, une certification ou demander un aval. Ces astuces vous permettent d’effectuer vos transactions en toute sécurité.