Finance

Chevaux fiscaux en chevaux : explications

person holding pencil near laptop computer

Chevaux fiscaux et chevaux créent tous deux la confusion auprès de bons nombres de personnes.  D’un côté, les chevaux fiscaux interviennent dans la taxation des véhicules et de l’autre les chevaux désignent la puissance des véhicules. Que vous soyez un expert du domaine automobile ou un simple propriétaire de véhicule, il est primordial que vous sachiez la différence entre ces deux termes. On vous en parle en détails ici.

La signification des chevaux fiscaux

Les chevaux fiscaux sont connus comme étant une mesure utilisée pour déterminer la puissance fiscale d’un véhicule. Cette mesure est utilisée par le droit fiscal plusieurs pays européens, notamment la France, pour classer les voitures en circulation. Elle est calculée en fonction de la puissance du moteur du véhicule et est utilisée pour déterminer le montant de la taxe d’immatriculation et de la taxe sur les véhicules à moteur que le propriétaire doit payer. En d’autres termes, les chevaux fiscaux servent d’appui pour calculer le prix de la carte grise sachant que la taxe mise en place pour les cheveux fiscaux varie d’une région à une autre. Sur votre carte grise, vous pouvez retrouver la puissance fiscale de votre véhicule dans la case P.6. Il est à retenir que plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus le véhicule est considéré comme puissant et plus le propriétaire devra payer de taxes.

A voir aussi : Paradis fiscal de Gibraltar : attractivité et stratégie en Europe et Afrique

Comment convertir les chevaux fiscaux en chevaux

Parmi les informations qui figurent sur une carte grise, vous apercevez les chevaux fiscaux et les chevaux. En effet, il y a une différence entre ces deux informations. Les chevaux ou chevaux DIN sont une unité de puissance mécanique qui permet de spécifier la puissance mécanique (performance) d’un moteur. Il n’existe pas de réelle conversion directe entre ces deux unités de mesure. Cependant, une formule approximative peut être utilisée pour passer des chevaux fiscaux aux chevaux. Initialement, il faut convertir les unités entre elles : CV l’expression des chevaux fiscaux et kW celle des chevaux fiscaux. Pour passer de CV en kW, il suffit de diviser le nombre de CV par 1,36, soit 1 CV = 0,736 kW. La conversion inverse est possible :  vous devez juste multiplier le nombre de kW par 1,36. Donc 1 kW est égal à 1, 36 CV.

L’impact des chevaux fiscaux sur le coût de l’assurance automobile

A lire également : Comment récupérer l'argent d'un compte titres ?

En tant que détendeur d’un véhicule, vous devriez savoir que lorsque les chevaux fiscaux de votre engin sont élevés, vous avez plus de risques de faire des accidents. Les coûts de réparations du véhicule peuvent alors être exorbitants.  De ce fait, il est plus qu’évident que les chevaux fiscaux ont une incidence sur le coût de l’assurance automobile. Les compagnies d’assurance prennent en compte plusieurs éléments pour déterminer le montant d’une assurance et les chevaux fiscaux en font partie. Lors du calcul du prix de l’assurance des voitures à partir de 7 CV à plus, les assureurs prennent en considération les compétences du conducteur, le profil d’assuré de ce dernier, l’utilisation du véhicule, les attributs de la voiture et le type d’assurance souscrit (au tiers, intermédiaire, tous risques). La puissance fiscale est par ailleurs un facteur majeur dans le calcul de l’assurance d’une voiture, car il a des répercussions sur les dommages éventuels.