Finance

Les prélèvements sociaux sur PEA : quelles sont les meilleures stratégies ?

prélèvements sociaux sur PEA

Les prélèvements sociaux sont une composante importante de l’investissement en actions et en obligations sur les Plans d’Épargne en Actions (PEA). Les investisseurs ont le choix entre plusieurs stratégies pour réduire leur obligation de contribution aux prélèvements sociaux. Dans cet article, on vous expliquera les différentes stratégies possibles pour réduire le montant des prélèvements sociaux sur un PEA.

Qu’est-ce que le PEA et les prélèvements sociaux ?

Le PEA est un produit d’épargne à long terme qui permet aux investisseurs de se constituer un portefeuille diversifié d’actions et d’obligations françaises, européennes et internationales. Son avantage fiscal est que les plus-values et les dividendes qu’il génère sont exonérés d’impôt sur le revenu. Cependant, les intérêts et les dividendes bénéficient encore des prélèvements sociaux qui sont importants à effectuer.

A découvrir également : Comment économiser grâce à une appli ?

Combien sont-ils ?

Les prélèvements sociaux sont calculés en pourcentage des intérêts et des dividendes gagnés et sont décomposés en deux parties :

  • CSG (Contribution sociale généralisée) : 17,2 % ;
  • CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) : 0,5%.

Ces taxes sont à rajouter au taux normal de prélèvement à la source de 12,8 %, ce qui signifie que vous serez imposé à hauteur de 30,5 % sur vos revenus en capital.

A découvrir également : Comment connaître le plafond de transfert du Crédit Agricole ?

Les stratégies pour réduire les prélèvements sociaux

Il existe plusieurs stratégies qui peuvent vous aider à réduire les prélèvements sociaux sur votre PEA. On va vous expliquer les principales.

Investir dans des actions exonérées de prélèvements sociaux

Le moyen le plus simple de réduire vos prélèvements sociaux est d’investir dans des actions exonérées de prélèvements sociaux. Ces actions sont émises par des entreprises qui génèrent leurs revenus uniquement à l’étranger. Dans ce cas, leurs dividendes et intérêts ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux.

Cela ne signifie pas que vous devrez investir à l’étranger puisque certaines entreprises françaises sont exonérées de prélèvements sociaux si leurs revenus proviennent de l’étranger.

Investir en actions à long terme

Si vous décidez de ne pas investir dans des actions exonérées de prélèvements sociaux, vous pouvez opter pour une stratégie d’investissement à long terme. En effet, si vous vous engagez à conserver vos actions pendant plus de 8 ans, vous bénéficierez d’une exonération de prélèvements sociaux sur les plus-values que vous réaliserez.

De plus, les dividendes et les intérêts générés sur la durée resteront soumis aux prélèvements sociaux, mais à un taux réduit (24,2 %).

Investir dans des fonds communs de placement dédiés au PEA

Vous pouvez également choisir d’investir dans des fonds communs de placement dédiés au PEA. Ces fonds sont composés d’un portefeuille diversifié d’actions et d’obligations qui sont sélectionnées par des gestionnaires professionnels.

Les plus-values générées par ces fonds sont exonérées d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Les dividendes et intérêts générés sont également exonérés de prélèvements sociaux si la tenue du PEA a été inférieure à 5 ans.

Comment obtenir de l’aide pour les prélèvements sociaux sur le PEA ?

prélèvements sociaux sur PEA

La première chose à faire est de trouver un conseiller fiscal ou un expert-comptable qui comprend les règles des prélèvements sociaux sur le PEA. Ils peuvent vous aider à déterminer le montant que vous serez en mesure de réclamer. De plus, ces professionnels sauront vous dire comment les règles des prélèvements sociaux peuvent vous affecter et quelles mesures vous pouvez prendre pour réduire vos paiements d’impôts.

Par ailleurs, certains services de courtage en ligne proposent des outils pour vous aider à comprendre les prélèvements sociaux sur les PEA et à en bénéficier. Ces outils peuvent vous aider à calculer le montant exact que vous devez payer et à optimiser votre plan d’investissement. Enfin, vous pouvez également contacter votre banque ou le service des impôts pour obtenir des informations complémentaires sur les prélèvements sociaux sur les PEA.

En somme, les prélèvements sociaux sur le Plan d’Epargne en Actions (PEA) peuvent être complexes et difficiles à comprendre. Heureusement, il existe des moyens de réduire le montant de ces prélèvements. En recherchant l’aide d’un conseiller fiscal ou d’un courtier en ligne, vous pourrez trouver des stratégies pour optimiser vos investissements et réduire vos charges fiscales. N’hésitez pas à vous renseigner pour en savoir plus sur les prélèvements sociaux sur PEA.