Retraite

Comprendre les dividendes: un levier pour optimiser votre retraite

Les dividendes désignent des rémunérations qui sont versées aux actionnaires d’une société. Cette rémunération est versée à l’associé tout en respectant les règles de la distribution des dividendes. Il est donc important d’avoir une compréhension parfaite des dividendes pour pouvoir optimiser votre retraite.

Les dividendes, une alternative pour optimiser votre retraite

Les dividendes sont des bénéfices distribuables que les associés décident de partager à la fin de chaque clôture de leurs activités. Ce qui fait la particularité des dividendes par rapport au salaire d’un salarié est que les dividendes ne sont pas directement soumis à une déduction d’impôt. Vous pouvez ainsi vous servir des dividendes pour booster vos revenus même en étant à la retraite.

A lire en complément : Comment récupérer l’argent d’un plan épargne retraite ?

Les dividendes proviennent essentiellement des bénéfices réalisés par l’entreprise.  Chaque associé est rémunéré en fonction de son apport (capital social). Les dividendes sont donc considérés comme une source de revenus qui peut vous aider à jouir pleinement de votre retraite. Ils sont considérés comme une solution à vos différentes charges sociales. Il faut rappeler que le paiement des cotisations est très important pour chaque actionnaire.

Optimiser votre retraite avec le réinvestissement des dividendes

Pour bien jouir de votre retraite dans un excellent confort, il est conseillé de penser à un réinvestissement de vos dividendes. Il s’agit d’une opération qui consiste à utiliser les dividendes issus de vos actions pour acheter plus d’actions dans la société. Ce qui va vous permettre d’optimiser votre retraite. Car les bénéfices sont distribués en fonction du nombre d’actions que vous disposez. Cependant, pour certains retraités, cette méthode de réinvestissement n’est toujours pas la meilleure option. Il est donc important de tenir compte de votre situation et de vos besoins avant de vous lancer dans les investissements.

Lire également : Comment optimiser votre retraite financièrement

Privilégier les valeurs de rendement pour optimiser votre retraite

Si vous souhaitez avoir un revenu supplémentaire pour mieux jouir de votre retraite, il est conseillé de miser sur les sociétés qui présentent une certaine visibilité et une politique de dividendes assez importante. Le rendement des dividendes est un facteur que vous devez surveiller de près. Car c’est de ça vous avez besoin pour mieux optimiser votre retraite. Il serait inutile de se lancer dans les investissements sans avoir maîtrisé le fonctionnement du domaine et sa rentabilité. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire une auto-évaluation des rendements de vos actions avant de vous lancer. Si vous prenez par exemple une action de 300 euros suivit d’un dividende de 7 euros, sachez que le rendement brut tourne autour de 7 %.

Optimiser votre retraite avec un plan d’épargne

Lorsque le nombre des employés d’une société dépasse 250, le dirigeant peut profiter pleinement des dispositifs de l’épargne salariale qui ont été institué au sein de l’entreprise. Il peut bénéficier notamment du plan d’épargne de l’entreprise et de l’intéressement. Une prime de 25% de la rémunération annuelle est accordée au dirigeant dans le cas du plan d’épargne de l’entreprise. Il faut souligner que cette prime n’est pas du tout concernée par les cotisations sociales. Ce dernier bénéficie en plus d’autres versements de la société. Par ailleurs, une prime de 50 % du plafond annuel de la sécurité sociale est versée au dirigeant. Toutes ces primes sont exemptes de toutes les cotisations sociales.

Les risques liés aux investissements en dividendes : comment les minimiser ?

Les investissements en dividend yield comportent certains risques, pensez à bien les minimiser. Il y a le risque de voir les dividendes diminuer, voire disparaître complètement si la situation financière ou économique de l’entreprise se détériore. Pensez à bien prendre en compte les facteurs qui influencent la distribution des dividendes : les résultats et perspectives financiers, les besoins en liquidités ainsi que les fonds propres de l’entreprise.

Un autre risque à prendre en compte est celui lié aux fluctuations du cours des actions. Effectivement, lorsque l’on investit dans une entreprise uniquement pour bénéficier des dividendes, on prend le risque d’être trop exposé au marché boursier.

Il faut donc bien analyser la valeur intrinsèque de l’action avant d’investir dedans. Il y a aussi un certain niveau de risque associé à la fiscalité et à la réglementation. Certains gouvernements peuvent décider d’imposer davantage les revenus issus des bénéfices distribués.

Pour limiter ces différents types de risques liés aux investissements dans les sociétés cotées, il existe plusieurs stratégies possibles comme celle consistant à diversifier son portefeuille sur différentes entreprises et secteurs afin de réduire sa dépendance vis-à-vis du marché boursier.

Une autre solution serait aussi de privilégier les entreprises qui ont une politique de distribution des dividendes stable et régulière sur plusieurs années.

Pensez à bien suivre régulièrement l’actualité financière et économique pour être informé rapidement d’éventuelles évolutions susceptibles d’avoir un impact sur la situation des entreprises dans lesquelles on a investi.

Les avantages fiscaux associés aux investissements en dividendes : comment en profiter ?

Au-delà des avantages financiers, il existe aussi des avantages fiscaux à investir dans les dividendes. En fonction de votre pays de résidence et du type d’investissement que vous effectuez, vous pouvez bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

Par exemple, en France, si vous êtes un particulier soumis au régime général de l’impôt sur le revenu, vous pouvez bénéficier d’un abattement forfaitaire annuel sur la plus-value réalisée lors de la vente d’une action (8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple).

De même, si vous êtes assujetti à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), certains placements comme les SCPI ou OPCI peuvent être considérés comme des actifs non imposables.

Il faut bien se renseigner auprès de son conseiller financier ou fiscal afin d’être informé des différents dispositifs existants qui permettent d’optimiser sa fiscalité.

N’hésitez pas à considérer aussi les enveloppes fiscales dédiées aux placements en bourse telles que le Plan Epargne Action (PEA) ou encore le compte-titres ordinaire (CTO) qui permettent notamment une exonération totale ou partielle des plus-values ainsi qu’une réduction significative voire une absence totale d’imposition sur les revenus générés par ces placements.

Investir dans les dividendes peut s’avérer être un choix judicieux pour compléter ses revenus et optimiser sa retraite. Toutefois, il faut bien prendre en compte les différentes notions évoquées précédemment afin de minimiser les risques et d’optimiser ses gains potentiels. En dernier lieu, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour maximiser vos chances de succès dans cette entreprise.