Bourse

Exploiter le CAGR pour mieux gérer votre portefeuille

Lorsque vous réalisez un placement, vous devez procéder à la mesure du taux de croissant sur un moment clé. Des solutions sont disponibles comme l’exploitation du CAGR. Vous souhaitez en savoir plus ? Ces informations sont très utiles.

Définition du CAGR

Le compound annual growth rate ou taux de croissance annuel composé est une solution grâce laquelle la gestion de votre portefeuille est possible. Il permet en effet de mesurer le taux annuel de croissance moyen d’un indicateur. Celui (ci peut être un patrimoine, le prix d’une action, un chiffre d’affaires et bien d’autres). Bien sûr, vous définissez la période de temps qui vous intéresse. Le calcul du cagr se réalise en se servant d’un calcul actuariel. On s’en sert généralement pour effectuer la comparaison de l’évolution entre deux investissements. Pour être plus clair, le CAGR permet de connaître le profit que peut rapporter un placement. Le rendement est réinvesti chaque année avec des intérêts qui deviennent des productifs d’intérêt.

Lire également : Avis Vantage FX : tout ce qu'il faut savoir

La formule de calcul du CAGR

Comme énoncé plus tôt, le CAGR s’obtient par le calcul actuariel. Avant tout, vous devez savoir que certains trouvent sa mise en application s’avère compliquée. Néanmoins, lorsque vous êtes : aguerris, vous pouvez l’utiliser. La formule est la suivante : [(valeur finale/valeur initiale)^(1/nombre d’années)] — 1 = CAGR. En termes plus clairs, il s’agit de diviser la valeur de fin par celle de début avant de monter le résultat obtenu à la puissance 1. Il faut ensuite diviser ledit résultat par la valeur du nombre d’années de l’immobilisation. Enfin, la soustraction de 1 est nécessaire pour obtenir le taux actuariel.

A voir aussi : Comment faire du Scalping ?

L’utilisation de la gestion du portefeuille avec le CAGR

Gérer son portefeuille avec le CAGR possède de grands avantages. D’ailleurs, son tout premier intérêt est de vous aider à connaître la croissance moyenne de votre investissement. Pour exemple, vous devez reconnaître qu’une assurance vie ne fournit pas les mêmes taux de rendement chaque année. Une année peut donner 3,5 % cette année, 2,8 % l’année prochaine, 3 % l’année suivante et ainsi de suite. Grâce au CAGR, vous obtenez ainsi la performance globale de votre placement sur plusieurs années.

Le CAGR est également utile en ce sens qu’il vous permet de procéder à la comparaison de plusieurs placements. Il peut s’agir d’une obligation à taux variable et d’une autre à taux fixe par exemple. En procédant de la sorte, le rendement des deux obligations est : mis en parallèle, et ce, sur le moyen terme. De ce fait, vous avez une idée claire de celle qui évolue le mieux au fil des années et votre portefeuille est : mieux géré.

Les erreurs à éviter

Plusieurs erreurs sont à éviter en termes de CAGR. Tout d’abord, vous devez savoir que le CAGR représente une moyenne de performance lissée. Ici, vous devez absolument savoir que la moyenne des performances est différente de la performance annuelle. Ensuite, les CAGR ne doivent pas être : additionnés au même titre que les autres types de pourcentage. Ils suivent en effet le principe des intérêts composés. Aussi, les variations ne sont pas forcément annuelles. Elles peuvent mettre entre 5 et 6 ans par exemple.